Mots-clefs

, , ,

(Publié le 28/07/14)

Singe.Plainte

Avant hier, discussion à bâton rompu sur la réciprocité et l’égalité des armes.
Hier soir, émission ARTE sur les gorilles au Congo, et ce matin je me réveille en pensant à leurs droits !
Probablement iconoclaste, mais un plaidoyer rapide pour les défendre, parce qu’il ne faudrait pas abuser de leur faiblesse !

Et si les singes portaient plainte ?

Comparaison n’est pas raison, mais chacune des parties a le droit de s’indigner.

Pourquoi les singes ne porteraient-ils pas plainte contre Mme. Leclère pour les avoir comparés à Mme. Taubira, tant il est évident qu’elle est incapable d’accomplir certaines prouesses dont ils ont le secret. C’est la question que je me suis posé !

Comparer un singe à Mme Taubira relèverait aussi d’une insulte raciste car le sens de la comparaison n’est pas indiqué. Cette comparaison est une atteinte à leur image après des siècles de maltraitance, de soustraction à leur milieu ou de destruction de leur environnement, voire d’enfermement dans les zoos (ce que l’on appelle esclavage ou bagne ?).

Maintenant, on voudrait les comparer à une autre race que la leur et d’une façon d’autant plus abominable que l’on choisit un symbole qui laisserait entendre que l’on pourrait les prendre pour des sots que l’on voudrait garder, tant il est évident qu’il n’ont pas l’instruction ou les capacités nécessaire pour distinguer les sceaux des sots, et que leur larynx ne leur permet pas les sons du langage humain, mais le langage n’est ni une condition de la pensée, ni du ressenti.

Car tout le monde peut se sentir offensé et pourquoi ne pourraient-ils pas le penser puisqu’il est démontré que les singes ont aussi une intelligence propre et collective ?

Ce n’est pas parce que l’on partage plus ou moins un facies prognathe ou une couleur approchante que l’on peut les stigmatiser et se permettre tous les amalgames. Il me paraît urgent de faire respecter toutes les individualités, toutes les cultures, toutes les races et cesser de penser que l’une ou l’autre puisse être supérieure.

Internet est disponible dans le monde entier et il est bien possible qu’un singe ait pu être traumatisé par cette comparaison absolument détestable autant pour l’humanité que pour les primates. C’est tout du moins ce qu’ont jugé les “Cayenniens“ au nom du peuple Français, et c’est probablement ce à quoi Mme. Taubira pensait, avant de se reprendre, lorsqu’elle parlait des “injustices“ qu’elle ne commentait pas.

Et, tant que l’on y est, pourquoi ne pas demander la condamnation du représentant normal de cet État dont une citoyenne s’est permis une telle atteinte à leur dignité.

Franchement, il me semble qu’ils seraient fondés de demander réparation au nom du respect de leur personnalité si riche en couleur et afin de faire supprimer toute discrimination raciale. Halte à la haine raciale !

Ne soyons pas obtus et un peu d’humour dans ce monde de brute, ça doit aider à se détendre.

Patrick.


(Publié le 07/08/14) – Je viens de voir que les principaux intéressés réagissent !

Descendance

Il faut relativiser ! Une majorité seulement (certains ont peut-être vu sa photo) et le plus dur c’est que l’on ne peut avoir aucune certitude (en tout cas, ce n’est pas indiqué dans l’article) et pour ma part, je n’ai pas d’opinion à ce niveau.


(Publié le 25/09/14) – Et l’on reparle de l’affaire Taubira, mais d’une autre façon.

Minute

Pour avoir écrit (voir ci-dessus) “Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane“, le directeur de Minute se trouve devant une demande de peine de trois mois de prison avec sursis et 10 000 €. d’amende !

D’une part, il n’est pas démontré que Madame Taubira serait effectivement “Maligne comme un singe“, ce qui peut manifestement constituer une affirmation qui peut être jugée comme diffamante [enfin pour les singes (toujours cette histoire de réciprocité)], mais en plus, il n’est pas indiqué comment elle retrouve la banane, ce qui serait quand même assez banal mais reste approximatif.

Alors, soit l’information est inexacte et je comprends fort bien que le gouvernement s’émeuve, mais supputer sur le fait qu’elle puisse retrouver une banane, semble également poser problème pour Madame Taubira (et le gouvernement, puisque c’est lui qui a porté plainte).

La question se pose donc de savoir si, d’une part, elle aime vraiment les bananes (question qu’apparemment personne ne se pose) et si elle a la capacité de les retrouver, ce qui laisserait entendre qu’elle soit fichtrement mal organisée pour ne pas les retrouver (chez-nous, on les mets dans la coupe à fruit et cela ne pose pas de problème), mais depuis la maladie de la phobie administrative, je ne sais plus (comme dit José).

À moins que ce soit la banane de Sarkosy qu’elle ait retrouvé :

Bonane_Sarko

Et, d’autre part, je constate encore que personne ne se préoccupe des singes dans cette affaire !
Car c’est aussi d’eux que l’on parle et de leur nourriture préférée.

D’ici peu, on va avoir une révolte des singes qui ne doivent pas apprécier ce type de comparaison qui n’est pas nécessairement flatteuse puisque certains s’ingénient à y voir une ressemblance, surtout si c’est pour s’en moquer ! En fait, on bananise toute cette affaire sans prendre en compte les vrais victimes.

OU, y aurait-il un vrai lien caché (On ne nous dit pas tout !), une réelle ressemblance ?

Ou, tout cela ne serait qu’un jeu de mot à prendre au second degré et là, je comprend bien qu’il faille une condamnation afin que cela ne se reproduise plus.
Car en fait, il y a différentes façons de déguster les bananes :

Banane-Gout

Salutations bananesques !