Comme ± 98 % des Français, je ne perds plus de temps à regarder les conférences de presse de Flamby.

Capture d’écran 2014-09-23 à 18.37.40

J’ai la satisfaction de constater que je n’ai rien perdu et que cela m’empêche de désespérer pendant quelques heures supplémentaires.

Donc, si j’ai bien compris, il a découvert que ce n’était pas facile. C’est dire le niveau de nos gouvernants qui finalement y vont pensant que c’est facile.

Mais, il ira jusqu’au bout ! Ça, tout le monde l’a bien compris, la place prime avant tout le reste tant que la gamelle est là.

Mais voilà, qu’avons nous ?

Un gouvernement qui joue les yo-yo menteurs, qui ne cesse de faire des annonces pour revenir en arrière, qui continue à creuser le déficit, qui fait exploser le chômage, qui ne sait prendre aucune réelle mesure susceptible de redresser la France et qui nous engage à l’étranger (Il voulait châtier Bachar, Mali, Centre Afrique, Irak, Ukraine, …) et parallèlement baisse le budget des Armées.

Un bilan à la mi mandat ? Rien, je dis bien rien qui puisse nous permettre d’espérer un redressement de la France.

Fin Avril (“Le redressement c’est maintenant“ www.rebeyrolp.wordpress.com ), j’écrivais « Alors, quelques soient les opinions, il faut maintenant souhaiter que l’action de M. Valls soit couronnée de succès, car plus l’on tarde à redresser la France, plus les efforts à accomplir seront sanglants. ».

Fin Aout (“Pédalo ou Scooter“), je commençais à écrire « Notre survie dépendrait-elle maintenant du chaos ? » une étape obligatoire, tant le gouvernement ne gouvernait pas et l’avenir devenait de plus en plus sombre.

Les prémices de ce chaos s’annoncent !

Morlaix en est le premier exemple, bien que l’affaire des portiques avait donné le signal.

Les agriculteurs manifestaient contre les impôts et les tracasseries administratives. Pourtant, tout le monde se souvient du “choc de simplification“ annoncé !

Combien l’ont vu passer ? L’exemple type de l’action du gouvernement se situe là !

Des annonces sans suite (sauf les augmentations d’impôts) ! Un cap « panoramique » à 360°, des priorités qui ne durent que le temps de l’annonce, un gouvernement qui ne doit sa survie qu’au fait que certains députés de la “majorité“ ont peur de la déroute, …

Et en plus, notre mou têtu est dans le doute !

Les perspectives : l’AGIRC annonce qu’elle n’aura plus les réserves nécessaires pour payer les retraites en 2017, une dette qui enfle à des taux historiquement bas et qu’il faudra bien rembourser un jour à des taux historiquement élevés, les jeunes qui ont des capacités ne pensent qu’à partir travailler ou entreprendre à l’étranger, un pays ou les privilèges et les inégalités ne font que croitre, une société où tous les rouages sont bloqués, les syndicats qui veulent diriger les entreprises (l’exemple d’Air France est frappant), …

Quelque soit le successeur de Flamby, il recevra le pays dans un état tel que, maintenant, je suis convaincu que ce sera le chaos.

Et, qui en fera les frais, ce ne seront pas les plus aisés, qui préparent activement leur départ si ce n’est déjà fait.

Je ne crois pas que l’on pourra faire l’économie d’une révolution Franco-française et que l’Europe, soit éjectera la France[1], soit coulera avec elle. Et je parie sur le fait que la France sera éjectée, car il y a des pays qui ne sont pas prêts à se laisser entrainer dans ce chaos.

Mais cela veut dire que tout le système monétaire s’écroulera, que l’économie sera paralysée et que le rang de la France va régresser de façon brutale avec un niveau de vie qui chutera de façon drastique avec une population qui ne sait plus vivre par elle même et des jeunes qui n’y sont pas préparés.

Car le plus triste est là, nos jeunes n’ont pas appris à survivre, voir à vivre dans les difficultés. La grande majorité ne sait plus faire la cuisine, chasser ou pécher, cultiver un coin de jardin, accommoder les restes des repas pour ne rien perdre, … au niveau confort, ils ne savent plus s’en passer, ne savent plus coudre, tricoter ou repriser, bref, toutes ces choses qui font que l’on arrive à survivre et s’accommoder de la vie dans des conditions dites dures !

Belle perspective pour nos enfants, vous savez, notre jeunesse, cette autre priorité de Flamby (il est vrai que ce n’est pas sa raison de vivre).

[1] Merkel vient bien de faire comprendre à M. Valls que ce n’est pas l’Allemagne qui paiera pour la France, d’ailleurs, il est assez intelligent pour l’avoir compris.