Ils reviennet

Avec l’aimable autorisation de M. Ménégol => www.ledessindelasemaine.fr

Internet est réellement une avancée car il permet de recevoir et/ou trouver des informations qui sortent de ce que les rédactions (généralement politiques) et le “politiquement correct“ ne laissent pas passer.

Il y a quelques jours, à Mossoul un archevêque chaldéen déclarait « Nos souffrances actuelles sont le prélude de celles que vous, les Européens et les chrétiens occidentaux, allez souffrir aussi dans un proche avenir. […] Vous êtes aussi en danger. […] Si vous ne comprenez pas cela très vite, vous allez devenir les victimes de l’ennemi que vous avez accueilli chez vous. ».

Et j’ai fait la relation avec le fait que c’est bien un djihadiste Européen qui a décapité le journaliste Américain ! Ces gens là vont rentrer en Europe et déjà nombre d’immigrés et d’Européens (puisqu’ils acquièrent automatiquement la nationalité Française dès qu’il sont nés en France) se déclarent favorables à un état islamique.

Je ne pense pas que ce sont les Arkis qui sont revenus avec les pieds noirs, mais ce sont tous ces immigrés et clandestins qui s’infiltres, restent et deviennent Français sans jamais avoir aimé la France et qui essaiment avec une descendance qui ne cherche pas à s’intégrer, qui vit de l’assistance et des subventions de l’État et qui prennent le contrôle de quartiers entiers où la police n’ose même plus s’aventurer (sans parler des trafics et de la délinquance).

Je me suis rendu compte (grâce à une étude de l’INVS) que déjà plus d’un tiers des naissances en France métropolitaine sont des enfants d’origine Africaine (Nord ou Centre).

Comme un salafiste l’a dit au journaliste Samuel Laurent « Dieu a ordonné aux musulmans de conquérir le monde entier. Le drapeau du djihad doit flotter sur le balcon de la Maison-Blanche ! Aux fenêtres de l’Élysée. Nous forcerons chaque État à adopter l’islam et la charia. ».

Et, je viens de voir que le souverain saoudien Abdallah indique : « Dans un mois, les Jihadistes pourraient frapper en Europe… »

Alors, je pense qu’il faut cesser d’être naïvement béat et prendre la mesure du péril qui nous menace et réagir avant d’être dévasté.