Depuis quelque temps, je publie des articles sur Agoravox et, de fil en aiguille, notamment par le biais des commentaires, j’ai reçu des observations et informations qui ont attiré mon attention.

Le lien avec mon blog figure également dans les articles d’agoravox et ce biais a certainement alimenté le phénomène.

 Et voici que je reçois de plus en plus d’informations qui, non seulement me surprennent, mais qui sont de nature à me déstabiliser.

Je me suis donc mis à écrire quelques articles dans lesquels je reprenais ces informations après m’être assuré de leurs sources.

Mais voilà, elles convergent toutes et contribuent à alimenter le peu de considération que j’avais pour nos différentes  politiques, que ce soit au niveau de la gestion des déficits (qui durent depuis plusieurs dizaines d’années), de l’immigration (idem), de l’insécurité croissante, du danger que constitue l’islamisation de notre société, de la nullité de nos politiques extérieures,  des inégalités entre les Français au profit de caste ou lobby ou entités,…

Et voilà qu’au fur et à mesure, je me rends compte que je deviens de moins en moins optimiste voire franchement pessimiste quant à notre devenir et surtout à celui de nos enfants.

Alors je lance un appel à l’aide :

Communiquez-moi tous les éléments qui selon vous sont de nature à nous redonner espoir, que ce soit sur l’immigration, l’économie, la sécurité, la politique extérieure,…

En fait, le plus triste serait de ne plus avoir d’espoir et je n’ai pas un tempérament à verser dans le catastrophisme !

Comme je l’ai écrit sur mon blog « Je n’ai pas la prétention de représenter qui que ce soit ou de détenir la vérité. Je n’ai pas la prétention de croire que je ne commets pas d’erreur, et je réclame le droit à l’erreur. Aussi, s’il vous parait que je me fourvoie, adressez moi un mail avec votre avis et si possible les informations qui me manquent, car je suis loin de tout savoir et suis preneur de toutes les informations utiles. Si effectivement, je pense que vous avez raison, je ne manquerai pas de rectifier mon article. ».

Alors j’espère que vous allez me transmettre de bonnes informations afin de faire des articles optimistes.

Patrick.